D.Z t9a3rij
Bienvenu sur le Forum de discussion des Jeunes Algériens, pensez à vous inscrire ça ne prendra que quelques secondes.
Passez un agréable moment en notre compagnie.

Projet de film sur constantine : Des comédiens dans la ville

Aller en bas

Projet de film sur constantine : Des comédiens dans la ville

Message par pcland25 le Lun 22 Nov 2010 - 0:30


Le réalisateur, scénariste et metteur en scène, Amar Mahsen et le comédien Hassen Benzerari, sont des enfants terribles de Constantine. Ils veulent lui rendre hommage à travers un film historique.

Le premier long métrage cinéma du metteur en scène( Théâtre régional de Constantine) et scénariste, Amar Mahsen, a une valeur affective et autobiographique. Il est dédié à la ville des ponts, Constantine. Le film proprement dit, est au stade du montage financier. Il nécessite 120 millions de DA.

Le ministère de la Culture participe à hauteur de 20 millions de DA, le FDATIC(Fonds de Développement de l'Art, de la Technique et de l'Industrie Cinématographique) avec 10 millions DA ainsi que la contribution des ministères de la Défense, l’Energie et des Moudjahidines et le concours des wilayas de Constantine et Mila.

Et l’éventuel apport des sponsors ayant déjà reçus le dossier de projet de film historique portant sur la ville de Constantine. Il s’agit d’un film historique et social se déroulant au quartier de la Souika, la médina de Constantine, dans les années 1950, durant la Guerre, pendant le mois du Ramadhan.

Et par voie de *****équence, rendre hommage aux héros de la Révolution de novembre 1954 contre le colonialisme français comme Fadila Sâdane, Meriem Bouaâtoura, Hamlaoui et à ces anonymes ayant combattu à leurs corps défendant et notamment le Docteur Le Bage ayant incarné un rôle positif .

Au début, c’était un roman, consigné par Amar Mahsen, après cela s’est transformé en script et en idée de film long-métrage. L’histoire du film a été validée par l’historien Abdelmadjid Merdaçi. Il est produit par 2B Productions. « Ce film me tenait trop à cœur depuis 20 ans. Cela me taraudait l’esprit. Je voulais rendre hommage à ces inconnus morts pour l’Algérie.

A un certain âge, on a envie de retracer son enfance. Je suis un enfant de la Souika. Aussi, je le fais pour que les anciens se souviennent et que les jeunes découvrent le passé. On ne peut pas vivre sans le passé… » présentera son projet, Amar Mahsen. L’acteur Hassen Benzerari( Patrouille à l’Est, Aâsab oua Awtar, Nass M’lah City…), éventuel producteur de ce film, défend ce projet avec passion :

« C’est devoir de mémoire. Des inconnus avaient formé un bouclier humain pour protéger les Moudjahidines dans la Souika. Et puis, il y a les valeurs d’antan. C’est de la nostalgie. Il faut qu’il y ait beaucoup de films sur gens qui ont œuvré et lutté pour l’indépendance de l’Algérie et ses hauts faits d’armes…Ce film appartient à tout le monde. Ce n’est pas un film commercial… ».

Amar Mahsen a 40 ans de carrière au compteur. C’est un homme de théâtre(Ars Edib), il a campé des rôles dans des téléfilms tel que Ikhtiar, il a été premier assistant du réalisateur Bouguermouh dans le film Cri de pierres, a signé les quatre saisons du feuilleton Djeha en tant qu’auteur et réalisateur. Récemment il a été élu meilleur réalisateur TV arabe.

pcland25
Explorateur
Explorateur

Messages : 194
Points : 298
Date d'inscription : 14/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum