D.Z t9a3rij
Bienvenu sur le Forum de discussion des Jeunes Algériens, pensez à vous inscrire ça ne prendra que quelques secondes.
Passez un agréable moment en notre compagnie.

La Palestine occupée

Aller en bas

La Palestine occupée

Message par ZOUSTRA le Lun 1 Oct 2012 - 1:54

Dorénavant plus de Naksa
Posté dans 22 février 2012 par Ali Dani

Après la commémoration, le 15 mai dernier de la Nakba ou la catastrophe de la création d’Israël en 1948, les réfugiés palestiniens en Syrie sont revenus à la frontière de la zone occupée du Golan. Cette fois pour commémorer la Naksa, c’est-à-dire la défaite arabe de juin 1967, cette année n’était pas semblable à celles des années précédentes. Armés de nostalgie à leur terre chère, ils ont tenté de franchir les barbelés placés par l’ennemi sioniste dans la partie occupée du Golan. L’armée israélienne a riposté en tirant des gaz lacrymogènes et des balles réelles. 20 manifestants sont tombés en martyr et 325 autres ont été blessés par les tirs israéliens.
C’est un crime de plus, un massacre toujours impuni, il fait suite à une longue liste d’autres actes aussi ignobles les uns que les autres. Déjà le 15 mai dernier, lorsque plus de 50 000 Palestiniens exilés s’étaient réunis aux frontières d’Israël pour commémorer la Nakba les soldats israéliens toujours aussi courageux, avait alors tiré sur la foule faisant plus d’une trentaine de mort. Personne ne s’en émeut en occident. L’imposture et l’hypocrisie sont flagrantes.
Pour libérer la Palestine, la résistance ne compte ni sur l’occident hypocrite et ne fait confiance ni aux hérétiques saoudiens. Les révolutions arabes l’ont montré la nouvelle génération est prête à se sacrifier pour obtenir la victoire. Les jeunes palestiniens n’oublieront pas la Palestine et les sacrifices qu’ils ont offerts montrent leur détermination à retourner sur leurs terres.
Ces révolutions constituent un changement profond dans les équations politiques et sécuritaires de la région. Les Etats-Unis et le régime sioniste y ont perdu leurs alliées stratégiques, et c’est pourquoi ils sont les plus grands perdants de ces révolutions populaires, et c’est aussi pour cette raison qu’ils tentent par tous les moyens avec leurs alliés saoudiens de reprendre le dessus. L’ouverture du plateau du Golan, par les réfugiés palestiniens qui avaient observé le silence pendant tant d’années, la réouverture du terminal de Rafah sur les habitants opprimés de Gaza témoignent de la vigueur la résistance. Le complot pour affaiblir l’ardeur de la résistance chez les jeunes palestiniens a échoué.

La résistance palestinienne va continuer jusqu’à ce qu’Al-Mahdi viennent pour faire de ces opprimés les héritiers des orients et des couchants de la terre de Palestine.



Défaite d’Israël qui menace d’une nouvelle offensive contre Gaza
Posté dans 14 mars 2012 par Ali Dani

Des ministres israéliens ont laissé planer lundi 10 janvier 2011 la menace d’une nouvelle offensive contre la bande de Gaza. Ces dernières semaines, des dizaines de Palestiniens ont été tués ou blessés par les raids israéliens contre la bande de Gaza. Tsahal, une armée qui n’en est pas une, s’en prend à des innocents : les femmes, les enfants, les personnes âgées. Avec ses chars, ses bateaux de guerre et ses avions, ils lancent des bombes à sous-munitions. Cette armée de faibles a été obligé de battre en retraite lors de la guerre de 23 jours en 2008-2009 : elle avait alors subit une cuisante défaite.
Israël ne sait rien faire d’autres que les bombardements, mais la résistance du Hamas répond en lançant des roquettes et des mortiers, tue des soldats israéliens et en blesse grièvement plusieurs autres. Israël ne sait plus comment faire, il est incapable d’arrêter la résistance du Hamas à Gaza empêchant les sionistes de grignoter le terrain et stoppant les incursions militaires contre Gaza assiégée.
Mais la résistance opère aussi en Cisjordanie, avec l’importante opération menée par le Hamas aux abords de la ville d’al-Khalil en décembre 2010 (ville sainte islamique où se trouve le tombeau d’Abraham), qui non seulement défie l’occupant, mais également les services sécuritaires de l’Autorité autonome de Abbas, formés par le général américain Dayton. Le résistant Raed al-Karmi, un des responsables de l’opération, sera exécuté dans un raid massif des sionistes sur la ville d’al-Khalil, pendant que l’Autorité se charge d’arrêter, al-Qawasmy, recherché par les forces de l’occupation.
Israël crie, menace et gesticule, parce que son armée d’incapables, sensée être la plus puissante du Moyen-Orient n’arrive pas à bout de la résistance héroïque du peuple de Gaza, qui malgré les bombardements et le blocus meurtrier tient bon derrière le Hamas. Ainsi plusieurs ministres et députés ont appelé ce lundi 10 janvier 2011 à lancer une seconde opération « Plomb durci ».
Personne ne s’émeut des crimes israéliens et des menaces proférées par ces partisans du diable. Les médias occidentaux détournent l’attention de l’opinion publique. L’Europe de Sarkozy et l’Amérique d’Obama couvrent et protègent Israël.
Les combattants de Dieu s’attendent à d’autres défis. L’Arabie, l’Egypte et les collabos de Abbas favorisent l’entrée du salafisme à Gaza comme ultime solution. Mais ce sont des fanatiques que l’on croit invincibles à cause du discours radical, mais en réalité illusoire et hypocrite. C’est une secte ennemie.

En attendant la venue imminente du Mahdi, faisons comme le Hamas face aux multiples pièges et combats, résistons.



2010 Israël continue ses exactions contre le peuple Palestinien.
Posté dans 14 mars 2012 par Ali Dani

La Fondation d’Al-Aqsa pour les biens religieux et le leg palestinien a affirmé que l’entité sioniste a consacré des millions de dollars pour détruire plusieurs mosquées, d’al-Qods occupée (Jérusalem), appelant les habitants des territoires occupés en 1948 et de la ville de Jérusalem à intensifier leurs visites dans les mosquées.
La fondation a ajouté : «Le ministère sioniste du Tourisme a annoncé dernièrement qu’il a dépensé 5 millions de dollars en 2010, pour occuper des lieux saints purement musulmans ou chrétiens, dont des chapelles et des mosquées qui ont été occupés et contrôlés en 1948 et 1967, puis changés en des synagogues ». Ces agressions sont une violation flagrante de l’histoire des lieux saints musulmans, ainsi qu’une falsification de la civilisation humaine.
Les démolitions de maisons palestiniennes par les autorités d’occupation israéliennes à l’Est de Jérusalem Al-Quds occupée se sont intensifiées en 2010 et continuent en ce début d’année sur le même rythme. On en recense en 2010, 396. En cette année 2011 les autorités d’occupation en prévoient 1322, rien qu’à Al-Qods. Les sionistes juifs vont même jusqu’à polluer les sources d’eau en y plongeant pour se baigner. Ainsi la Cisjordanie est grignotée jour après jour par la colonisation juive, sa population est expulsée des maisons et sa jeunesse déportée dans les camps de concentration où l’on teste toutes sortes de tortures et où le trafic d’organes est courant. S’il n’y avait pas toute cette trahison ça ferait longtemps que la Palestine serait libre.
Les juifs s’en prennent à Al Aqsa, et cherche à la détruire depuis longtemps. Ils y creusent des tunnels sous couvert de recherche archéologique. Déjà des fissures sont apparues sur cette mosquée sacrée. Les autorités d’occupation sionistes ont voulu détruire deux chambres de la mosquée sacrée d’al Aqsa ainsi que le chemin de « la porte des maghrébins », reconnu comme l’une des entrées historiques de la mosquée. Ces destructions interviennent dans le cadre d’un plan visant à raser complètement la mosquée pour construire à sa place leur prétendu « Temple » juif en hommage aux prophètes David et Salomon, Alors que David les a maudits pour leurs haines et leurs perversions.
Pendant ce temps les collabos de Mahmoud Abbas, arrêtent des militants du Hamas en Cisjordanie pour empêcher toute résistance. Lorsqu’ils les relâchent c’est par ordre d’Israël qui s’empresse de les exécuter traitreusement. C’est le cas du martyr Omar Salim Qawasmy un sexagénaire habitant de la ville d’Al-Khalil, abattu de 13 balles pendant son sommeil. Les pays arabes se taisent. Mahmoud Abbas, et ceux qui ont choisi la collaboration plutôt que la résistance le paient déjà, comme Moubarak l’hérétique qui voit l’Egypte sombrer dans le trouble et les attentats. Bientôt l’Arabie Saoudite subira le même sort.

L’Imam Al-Mahdi, héritier légitime des Prophètes (P), prions pour hâter sa Parousie, détruira une fois pour toutes, l’esprit démon qui hante ce peuple, par l’esclavage, pour que la vie ne soit plus un enfer.



2 ans après l’offensive contre Gaza en 2008-2009
Posté dans 14 mars 2012 par Ali Dani

L’année dernière est parut le rapport du juif sud-africain Goldstone qui accuse Israël de crimes contre l’humanité à l’encontre de la population de Gaza tout en accusant bien sûr le Hamas de la même chose pour faire passer le rapport et aussi pour « noyer le poisson dans l’eau ». Tout le monde coupable, nul n’est condamnable. Malgré tout, le rapport reste sans concession pour Israël.
C’est pourquoi sous la pression d’Israël et des Etats-Unis, l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas décide de reporter aux calendes grecques l’examen du rapport. Même dans son camp, il est critiqué. Le Hamas parle de la plus grande trahison contre le peuple palestinien. Le mouvement de la résistance islamique devient le vrai représentant du peuple de Palestine. Le soldat Shalit va être échangé contre 1000 prisonniers palestiniens par le Hamas.
Mais Israël continue ses agressions. En Cisjordanie, il n’y a pas un jour où les israéliens ne font des prisonniers innocents parmi la population et n’introduisent de la drogue même à Gaza pour affaiblir l’esprit de combat de la jeunesse palestinienne. Aux frontières de la Cisjordanie, ils veulent construire 2 centrales nucléaires. Les exactions israéliennes vont de celle d’un colon qui roulent sur le corps d’un Palestinien sans défense, sous le regard de nombreux soldats et colons, à la construction de logements dans la Jérusalem arabe jusqu’à viser l’effondrement de la Mosquée Al-Aqsa à cause de pseudo-recherche archéologique autour du temple de Salomon dont le père David avait maudit les juifs.
Tout cela ne va pas sans la protestation de pays comme la Turquie qui demande une conférence pour discuter des armes nucléaires et chimiques d’Israël. Le traitement d’Israël contraste avec l’acharnement des puissances à l’égard de l’Iran. De même, un journal suédois dénonce le trafic d’organes prélevés sur les corps des Palestiniens par l’armée israélienne. Israël veut des excuses officielles mais les Suédois avancent la liberté de la presse.
Les israéliens veulent la « paix » tout en colonisant Jérusalem-Est où vivent les Palestiniens. Cela ne peut pas passer alors ils proposent un gel partiel de la colonisation. Les occidentaux acceptent du bout des lèvres ce progrès. L’Autorité palestinienne refuse : il faut un gel total des colonies.
Il faudra bien qu’un jour les israéliens se rendent compte que les hommes ne sont pas des bêtes à leur service. « Qui peut tout, doit tout craindre ».

En attendant Al-Mahdi, soyons certains que la destruction d’Israël est proche.



Nouvelles de la Palestine occupée (1)
Posté dans 14 mars 2012 par Ali Dani

Un rapport élaboré par l’Association pour les droits civils dans la ville occupée de Jérusalem Al-Qods a rapporté que depuis 2010, les autorités occupantes ont arrêté 760 enfants palestiniens ! Un tiers d’entre eux ont été accusés de manière officielle et donc ont vu leur détention prolongée! Ainsi la lâcheté des sionistes juifs, incapables d’arrêter la résistance du Hezbollah et du Hamas, cherchent ainsi à terroriser les enfants palestiniens. En 2010 les juifs ont arrêté 4168 palestiniens, surtout en Cisjordanie et Al-Qods, en montrant une sauvagerie particulière contre les enfants d’Al-Qods.
Israël a annexé Jérusalem-Est en juin 1967 et considère la Ville sainte comme sa capitale « éternelle et indivisible », une annexion qui n’a jamais été reconnue par la communauté internationale. Pourtant cette communauté internationale n’a jamais rien fait pour empêcher la politique de judaïsation de la ville sainte. Israël continue à construire des colonies juives dans des quartiers arabes. Les habitants de ces quartiers se voient expulsés chaque jour. Israël opère au vu et au su de tous un véritable nettoyage ethnique dans toute la Palestine. Depuis 1967, Israël a construit une dizaine de quartiers de colonisation dans la partie orientale de Jérusalem Al-Qods, et y a implanté plus de 200.000 israéliens, expropriant et chassant par la même les résidents légitimes.
Ces dernières semaines plus de 110 nouvelles colonies ont été construites, ainsi un nouveau plan de 100 millions de dollars va être lancé par le gouvernement pour « judaïser » Al-Qods en clair il faudra s’attendre à plus d’expulsion et plus de colonies. En Cisjordanie, les palestiniens continuent à être exproprié de leurs terres et les agressions des colons ne font que continuer. Israël ce peuple de profanateur, de lâches ne s’en prennent toujours qu’aux plus faibles privé d’armes. Les « colons » sionistes, venus de tous les coins du monde brûlent des mosquées en Cisjordanie. On a recensé 66 attaques de lieux sacrés (même chrétiens) dans les territoires palestiniens en 2009.
Netanyahu va au Congrès US pour demander le soutient de l’Amérique, afin de tout faire pour empêcher les Palestiniens de proclamer la création de l’Etat de Palestine en septembre à l’ONU. Il se fait applaudir par tout les députés et sénateurs et humilie Obama devant l’Assemblée, il le somme de revenir sur sa déclaration au sujet de l’existence d’un Etat Palestinien sur les frontières de 1967.

Al Mahdi viendra soudainement. Il sera plus invisible que les sionistes juifs et les détruira avec l’aide de Dieu car il n’y a pas de Dieu en Israël. Le terrorisme ne fait rien. C’est la guerre qui fait tout et défait tout. Al Mahdi apporte le savoir suprême et les guerres sont gagnées d’avance.



Nouvelles de la Palestine occupée (2)
Posté dans 14 mars 2012 par Ali Dani

L’ouverture du passage de Rafah avait été célébrée comme un acquis de la révolution égyptienne. En réalité l’autorité militaire qui a multiplié ces derniers temps les contacts avec le triangle satanique, USA-Israël-Arabie saoudite n’a pas encore rompu avec ces vieux démons. Ils entreprennent de limiter les effets de cette révolution, ainsi la réouverture du passage de Rafah, n’est qu’un pur mensonge de plus, un effet d’annonce pour calmer l’ardeur révolutionnaire.
Conformément aux directives sionistes, il a été décidé de ne laisser passer que 300 personnes par jour. C’est un mépris de la dignité humaine des Palestiniens et une insulte faite à la révolution. Pourquoi la Jordanie peut ouvrir ses frontières pour des milliers de Palestiniens chaque jour venant ou se rendant vers la Cisjordanie, tandis que l’Egypte ne le permet qu’à 300 personnes seulement. Gaza reste ainsi assiégée, souffrant de l’injustice et l’oppression de tous les côtés.
Qu’est-ce que cela signifie ? Après avoir célébré l’union du Hamas et du Fatah en grande pompe dans la capitale égyptienne, le gouvernement militaire avec la collaboration de Abbas qui se dit prêt à reprendre les négociations avec Israël et avoue franchement qu’il ne demandera pas la reconnaissance unilatérale de L’Etat de Palestine en septembre à l’Assemblée Générale de l’ONU. Tous ces hérétiques n’ont pas honte de leur trahison, ils préfèrent se lancer à corps perdu dans la collaboration avec l’Amérique et Israël pour récolter les miettes dans le plan du grand Israël.
Les juifs sont des lâches, incapables de récupérer le soldat Shalit et de vaincre la résistance du Hamas. Alors ils vont porter plainte en France contre le Hamas qui a capturé un de leurs soldats en pleine opération à Gaza. Preuve s’il en est que cette armée n’en est pas une. Les sionistes sont nuls à la guerre mais excellents dans le terrorisme (qu’ils pratiquent aujourd’hui contre la Syrie pour la déstabiliser) . Le prix de sa libération sera très élevé, des milliers de prisonniers contre un soldat. Israël en a marre de ses soldats incapables. Pour Israël échanger Shalit contre 1000 prisonniers serait un antécédent dangereux. En fait, il espère que Shalit meurt pour s’en servir comme prétexte à autre chose… une guerre contre Gaza.
Quand Al Mahdi fera son apparition il fera sortir les juifs de Palestine définitivement en humiliant et tuant la race des reptiles. Il anéantira leur rêve de domination de plus de 2000 ans.



La Nakba 2011, la marche du retour
Posté dans 14 mars 2012 par Ali Dani

 »Le peuple veut libérer la Palestine », C’est sous ce slogan inspiré des révolutions arabes que des milliers de réfugiés palestiniens ont commémoré le 63ème anniversaire de la Nakba, la date de leur expulsion de leur terre et de leurs maisons en Palestine occupée.  »La Palestine sera libérée très prochainement. Tous les réfugiés retourneront à leur terre. Ce 15 Mai 2011 a instauré une nouvelle équation avec l’ennemi sioniste. Cet ennemi sera chassé de notre terre sacrée prochainement », scandait l’un des orateurs au su et au vu des soldats de l’occupation, déployés en masse à la frontière libanaise. Près de 5000 Palestiniens se sont dépêchés vers la frontière du Sud Liban, des jeunes, des vieux, des femmes et des enfants palestiniens ont répondu à l’appel de différentes forces palestiniennes, de participer à une marche populaire à la frontière avec la Palestine occupée. Les manifestants ont essuyé les tirs des soldats israéliens. Plus de dix personnes sont tombées en martyr et 112 ont été blessées selon un bilan de l’armée libanaise. Tous les martyrs ont été atteints à la tête et à la poitrine selon des sources médicales.
En Syrie, dans le Golan occupé, la situation était aussi impressionnante, avec la différence que les participants à « la marche du retour » ont pu franchir les fils barbelés et atteindre cette localité, située aux hauteurs du Golan syrien occupé par « Israël ». Là encore, la barbarie israélienne qui fait fi de toutes les résolutions internationales des droits de l’homme n’a pas connu de limites. Les soldats de l’occupation ont ouvert le feu en direction des jeunes manifestants, tuant quatre syriens et blessant des dizaines d’autres dont certains sont dans un état critique. La localité de Majdal Shams a été déclarée zone militaire fermée.
Aussi une grande manifestation a eu lieu à la frontière avec l’Egypte à Rafah, des dizaines de manifestants ont été blessés également par les balles de l’armée de l’occupation israélienne. Les manifestants ont affirmé que tout le peuple palestinien était uni pour réclamer le droit au retour et la libération de la terre.
En Palestine occupée, les appels des réfugiés palestiniens au Liban et en Syrie ont fait écho dans les territoires occupés et dans la bande de Gaza. Au barrage militaire israélien de Qalandia, séparant la ville sainte d’Al-Qods de la Cisjordanie occupées, des milliers de Palestiniens ont bravé les mesures sécuritaires israéliennes et les menaces de sanctionner les parties responsables de tout rassemblement palestinien en ce jour. Ils ont réclamé haut et fort leur droit au retour à leurs villes natales et à leurs maisons. Mais ne pouvant supporter ces appels, les soldats de l’occupation ont lancé des bombes lacrymogènes pour disperser les manifestants. Plus de 150 personnes ont suffoqué et ont du être transportées aux hôpitaux proches pour se faire soigner. A Ramallah, des milliers de Palestiniens se sont rassemblés à la place Manara et ont réitéré les mêmes slogans sur le droit au retour des réfugiés. Même scène de manifestations populaires dans la bande de Gaza. Au barrage militaire israélien d’Eretz, au nord de Beit Hanoun à Gaza, un manifestant est tombé en martyr et plus 56 autres ont été blessés lorsque les soldats sionistes ont ouvert le feu sur les Palestiniens.

Al Mahdi viendra. C’est une certitude. La libération de Jérusalem de l’emprise sionistes sans foi ni loi, produira une grande clameur à travers le monde. Les sionistes chrétiens et musulmans qui étaient fiers de déclarer leur engagement pour Israël, seront chassés de partout comme on chasse les chiens errants quine servent à rien. C’est une promesse de Dieu.



Accord surprise Fatah-Hamas
Posté dans 13 août 2012 par Ali Dani

Le Fatah du président Mahmoud Abbas et le Hamas, sont convenus mercredi 27 avril 2011 au Caire, à la surprise générale, de former un gouvernement non partisan jusqu’à des élections présidentielle et législatives d’ici un an. L’accord a été annoncé après une rencontre des deux délégations avec le chef des services du renseignement égyptiens, le général Mourad Mouafi.
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a aussitôt dénoncé ce rapprochement, sommant Abbas de « choisir entre la paix avec Israël et la paix avec le Hamas ».  Quant au ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, il a menacé jeudi de recourir à « un vaste arsenal de mesures » de rétorsion contre l’Autorité palestinienne à la suite de cet accord. Le ministre de la guerre Ehud menace et affirme que « l’armée et les services de sécurité useront d’une main de fer pour faire face à toute menace et défi ». De son coté, le Conseil de sécurité nationale américain, s’est inquiété d’une participation
du Hamas et demande aux Palestiniens de « renoncer à la violence », et de  « reconnaître le droit à l’existence d’Israël ».
En 1979, la Révolution islamique d’Iran a défié la politique moyen-orientale des Etats-Unis. Les Etats-Unis ont reposé leur politique sur une stratégie visant à confronter la République islamique d’Iran. La mise en œuvre de cette politique s’avérait impossible, sans le ralliement des régimes despotiques et rétrogrades arabes à la politique américaine. Des régimes, comme celui de Hosni Moubarak, ont joué un rôle stratégique, dans la politique moyen-orientale des Etats-Unis. Le processus de complaisance avec le régime sioniste a commencé avec la signature de l’Accord de Camp David entre les Etats-Unis, le régime sioniste et l’Egypte. Moubarak, qui était, à l’époque, vice-président, est arrivé au pouvoir, sous son règne de 32 ans, il était soumis aux ordres de Washington et de Tel-Aviv, pour appliquer leur politique, dans la région.
Comme nous venons de le dire, les équations géopolitiques de la région avec la Révolution islamique en Iran, ce processus s’est accéléré, au cours de la dernière décennie. L’intifada du peuple palestinien a dopé le front de la Résistance islamique, dans les territoires occupés palestiniens, ce qui a porté ses fruits. En 2000, le retrait du Sud-Liban par a constitué le point de départ de la fin de l’occupation du régime sioniste, d’autant plus que, depuis sa création, en 1948, ce régime ne s’était retiré d’aucune des régions occupées. Le retrait du Sud-Liban était une acceptation, par le régime sioniste, de l’échec infligé par le Mouvement de la résistance islamique du Liban, le Hezbollah. En 2006 et en 2009, le régime sioniste, appuyé par les Etats-Unis et les régimes rétrogrades arabes, s’est lancé dans deux guerres contre le Liban et la bande de Gaza. L’objectif en était de détruire la résistance, au Liban et dans la bande de Gaza, un objectif qui, non seulement, n’a pas été atteint, mais qui, en outre, a considérablement ébranlé le mythe d’invincibilité dont il se targuait, puisque ces deux guerres se sont soldées pour eux d’une défaite cuisante.

Al Mahdi ouvrira toutes les portes et les Palestiniens dont la foi est incorruptible, occuperont les lieux. C’est un signe de sa venue, de sa présence que ces jeunes se battent avec des pierres. L’entêtement des sionistes juifs les mènera au précipice.



La Journée Mondiale d’Al-Qods (1)
Posté dans 20 août 2012 par Ali Dani

Chaque année a lieu, le dernier vendredi du mois de Ramadan, la Journée Mondiale d’Al-Qods, initié par l’Imam Khomeiny, en 1979. En instaurant cette cérémonie, l’objectif était d’exprimer le soutient sans faille de la communauté islamique et sa solidarité totale avec le peuple de Palestine. Depuis plus de 60 ans la Palestine est occupée par le peuple le plus maléfique et le plus raciste qui soit. Cette journée sert à dénoncer les crimes et le génocide perpétrés par les sionistes juifs contre les Palestiniens. Cela implique aussi de dénoncer leurs protecteurs que sont les puissances occidentales (Etats-Unis et Europe en tête). Le but est de montrer que la question palestinienne et la libération de la Palestine (et de Jérusalem al-Qods) sont d’une importance centrale pour plus d’un milliard et demi de Musulmans. Son appel résonne encore :
« J’appelle, disait-il, tout les Musulmans du monde et tout les Etats islamiques à s’unir pour couper les mains du régime occupant d’Al-Qods et de ceux qui les protègent. J’invite tous les Musulmans à choisir le dernier vendredi du mois béni de Ramadan pour se rassembler et exprimer sa solidarité avec le peuple Palestinien, en apportant le soutien à ses droits légitimes. Le noble Coran, ainsi que les hadiths rapportés par le Prophète de l’Islam, Mohammad (que le salut de Dieu soit sur lui et ses descendants) insistent sur la nécessité de défendre les opprimés face aux oppresseurs. A ce propos le Prophète de l’Islam (P) dit : « si un Musulman entend l’appel à l’aide d’un autre Musulman et ne l’aide pas, il n’est plus considérés comme musulman » »
Il s’agit aussi de dénoncer les hérétiques comme l’Arabie Saoudite et ceux qui les suivent dans leur soutient à Israël. On se souvient comment en 2006, l’imam de la Mecque avait porte secours à Israël en lançant une fatwa : il ne faut pas faire d’invocation en faveur du Hezbollah. Israël reconnaît la défaite après 33 jours de guerre. Quand Israël déclare une guerre aux Hamas en 2008-2009, le cheikh de la Mecque vient  une nouvelle fois à son secours : les manifestations pour le Hamas sont condamnées. Dieu porte secours aux Palestiniens combattants. L’Arabie s’associe aux USA pour mener au désarmement du Hezbollah, offre son espace aérien à Israël en cas de bombardement de l’Iran et s’engage contre le nucléaire iranien, prétexte des USA pour un parapluie qui couvrirait toute la région.
De la même manière, il faut rompre avec les collabos et les traitres de l’Autorité Palestinienne.  Mahmoud Abbas cherche à obtenir une fausse reconnaissance de l’Etat Palestinien à l’ONU,  qui ne donnera rien et lui donnera un blanc seing pour continuer à tromper le peuple. Auréolé de cette victoire il cherche à tromper le peuple Palestinien à qu’il demandera encore des concessions dans des cycles de négociations qui ne doivent jamais aboutir. Il refuse d’entériner la réconciliation entre le Hamas et le Fatah et cherche le moyen de se ranger aux côté des puissances et d’Israël.

En attendant Al-Mahdi, soyons certains que la destruction d’Israël est proche.



La Journée Mondiale d’Al-Qods (2)
Posté dans 21 août 2012 par Ali Dani

Israël exploite systématiquement les ressources en eau de la Vallée du Jourdain en Cisjordanie occupée au profit des colons israéliens et en interdit l’usage aux Palestiniens. L’Etat sioniste veut ainsi annexer de facto la Cisjordanie, elle a pris le contrôle de la plus grande partie des ressources en eau de la région et l’a entièrement dérivée au profit des implantations juives, en violation du droit international qui prohibe l’exploitation par la puissance occupante des ressources naturelles en territoire occupé. 9.400 colons juifs installés sur place ont obtenu le droit d’exploiter un tiers des ressources en eau attribuées aux 2,5 millions de Palestiniens habitant la région. Ainsi les Palestiniens ne peuvent plus cultiver leurs terres, en tout Israël a annexé 77,5% des parcelles de la Vallée du Jourdain.
Depuis 1967, Les autorités de l’occupation sioniste ont confisqué près d’un tiers des terres d’Al Qods-Jérusalem occupée. L’occupation a confisqué près de 35% des terres palestiniennes dans la partie orientale de Jérusalem, en faveur de projets d’expansion de colonies juives installées sur les terres de ces régions, et pour la construction de nouvelles colonies.
Des responsables onusiens ont affirmé que pendant les 44 dernières années, Israël a démoli plus de deux mille maisons palestiniennes à Jérusalem-Est, tandis que des milliers de nouveaux logements fleurissaient dans les colonies de la région et s’emparent de terres et de ressources qui devraient être à la disposition des Palestiniens.
Selon un autre rapport du Centre palestinien des Statistiques plus 1200 enfants maqdissins (habitant d’Al-Qods-Jérusalem) ont été interrogés par les forces de l’occupation sioniste depuis 2010. Chaque année, près de 700 enfants sont arrêtés, interrogés et détenus dans des prisons militaires israéliennes, où l’on teste toutes sortes tortures. Ensuite selon ce même rapport plus de 7000 Palestiniens sont tombés en martyr au cours des dix dernières années à cause des agressions sionistes permanentes contre le peuple palestinien, soit 7342 palestiniens du 29 septembre 2000 (début de la 2e Intifada) au 31 décembre 2010.
Le rapport montre que les forces de l’occupation sioniste ont arrêté jusqu’à ce jour 750 mille citoyens, dont 12 000 femmes et des dizaines de milliers d’enfants. Aujourd’hui près de six mille prisonniers sont toujours détenus dans les prisons et centres de détention de l’occupation, dont des dizaines de prisonniers arabes de différentes nationalités.
Les attaques contre la Palestine sont quotidiennes. En ce mois de Ramadan 2011 les sionistes juifs ont tué 1 Palestinien et ont blessé 7 autres, suite à un raid aérien israélien contre la bande de Gaza dans la nuit de lundi 15 Aout 2011. En tout, 5 raids ont été lancés contre la bande de Gaza, selon des sources médicales palestiniennes. En réponse la résistance a mené une opération jeudi 18 aout à Om el Rachrach (Eilat) qui a fait des 7 morts et plusieurs blessés parmi les soldats de l’ennemi sioniste et les colons.

Al-Mahdi et ses partisans c’est l’ultime promesse de Dieu (Coran 17 : 4-5-7). Ils chasseront les juifs de Palestine, ils s’en prendront à mal à leur visage, les humilieront totalement et détruiront jusqu’à l’anéantissement tout ce qu’ils auront élevé

www.lejournalduforkane.com
www.lemessie.net
www.furqandhuri.com

ZOUSTRA
Explorateur
Explorateur

Messages : 15
Points : 37
Date d'inscription : 13/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum